Un grand merci aux demoiselles de paris pour leurs interview décalé...

A lire ici :

Salute !